Pages Navigation Menu

Gonarthrose : quand porter des talons abîme vos genoux

Gonarthrose : quand porter des talons abîme vos genoux

Ils nous donnent belle allure, confiance en nous et rendent la silhouette plus longiligne.
Néanmoins, les talons ont aussi des effets néfastes sur le corps. Des études, effectuées par l’Université de Stanford en Californie, ont en effet prouvé que le port de chaussures à talons provoquait un raccourcissement des fibres musculaires des mollets, favorisant l’apparition de l’arthrose du genou. Dans ces conditions, faut-il boycotter les chaussures à talons pour être en bonne santé ? On vous en dit plus.

Quels sont les effets des talons sur notre corps ?

arthrose - talons - conséquences

Lombalgie, sciatique, arthrose : le port quotidien de talons peut avoir de lourdes conséquences

Quand on porte des talons, la manière de marcher est complétement modifiée : le corps a tendance à basculer vers l’avant. Ainsi, lorsque l’on marche avec des chaussures hautes, on tente de compenser cet effet en creusant le dos.

Cet automatisme a cependant un gros inconvénient puisqu’il a des répercussions sur le rachis cervico-dorso-lombaire. Cette courbure du dos peut être à l’origine : de lombalgie, de l’aggravation d’une sciatique déjà installée, etc.

Il en va de même pour le genou qui, maltraité par un port de chaussures hautes trop récurrent, finit fatalement par s’abîmer. C’est ainsi que peuvent apparaître des complications, comme l’arthrose du genou (appelée aussi gonarthrose).

L’avant du pied n’est pas en reste non plus, l’appui se faisant essentiellement sur lui. Des échauffements, brûlures et autres névromes de Morton sont susceptibles de faire leur apparition.

Quand talons riment avec arthrose prématurée

cartilage-gonarthrose-risque

Porter des talons abîmerait les cartilages et favoriserait l’apparition de la gonarthrose

Porter des talons hauts de manière régulière, voire quotidienne, mènerait à une apparition précoce de l’arthrose.

Le pied, courbé par la hauteur du talon, demanderait davantage de travail au genou, le forçant à se plier plus que de raison.

De ce fait, la pression sur le cartilage s’intensifierait, entraînant des microtraumatismes répétés, ainsi qu’une usure accélérée des cartilages.

Une usure trop avancée des articulations et du cartilage pourrait mener à plus long terme à une gêne très handicapante. La pose d’une prothèse de genou deviendrait alors nécessaire.

Soyez donc vigilantes et adoptez les bons réflexes.

Comment limiter l’apparition de l’arthrose ?

Il semblerait que le seuil de hauteur à ne pas dépasser soit de 4 cm de talon. Au-delà, la posture du corps serait affectée et la position des articulations altérée.

La largeur du talon devrait, quant à elle, être supérieure à 2 cm afin de limiter l’instabilité. C’est en effet cette même instabilité qui, requérant une position particulière, pourrait donner aux pieds une mauvaise tenue.

Mais le meilleur conseil resterait tout de même de ne porter des talons hauts que de manière occasionnelle, afin de ne pas risquer l’apparition d’arthrose prématurée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *