Pages Navigation Menu

Conseils pour l’érythème fessier du nourrisson

Conseils pour l’érythème fessier du nourrisson

L’érythème fessier est une inflammation assez courante chez les nourrissons. Cette dermatite se caractérise par une rougeur sèche, ou parfois suintante, au niveau des fesses, des cuisses, du bas du dos ou du bas-ventre. Dans certains cas, de petits boutons peuvent apparaître. Bien qu’elle soit souvent bénigne, l’érythème fessier induit des sensations désagréables, comme la démangeaison ou des sensations de brûlure chez le bébé. Heureusement, comme on peut le découvrir à travers ce billet, il existe plusieurs conseils permettant de prévenir cette inflammation cutanée.

Les causes de l’érythème fessier du bébé

Avant de parler des solutions pour prévenir l’érythème fessier du nourrisson, il est indispensable de connaître les causes de cette inflammation de la peau. D’une manière générale, l’érythème fessier du bébé est une inflammation cutanée provoquée par le contact prolongé de la peau du nourrisson avec une couche souillée par de l’urine ou par des selles. Le choix des produits d’hygiène joue également un rôle important sur l’apparition de l’érythème fessier du bébé, d’où l’importance de les acheter uniquement dans une parapharmacie ou une pharmacie à Clermont ou ailleurs.

Dans certains cas, elle peut être causée par une irritation attribuable au détergent utilisé pour laver les couches en tissu ou lorsque les couches lavables sont mal rincées. Il arrive aussi que les lésions soient infectées par une bactérie ou un champignon, notamment après un traitement antibiotique. Effectivement, il faut savoir que les antibiotiques peuvent détruire les bactéries utiles qui protègent le tout petit contre les infections. Ces dernières peuvent alors s’étendre à d’autres surfaces de la peau du nourrisson, telles que les plis du cou, entre les fesses, etc. Quelles sont donc les solutions permettant de prévenir l’érythème fessier du bébé ?

Les conseils pour prévenir l’érythème fessier du bébé

Contrairement aux idées reçues, l’érythème fessier du nourrisson n’est pas forcément causé par un manque d’hygiène. Comme déjà stipulé plus haut, il existe plusieurs facteurs qui peuvent provoquer cette inflammation cutanée. Pour prévenir son apparition, voici quelques conseils utiles à adopter :

S’assurer que bébé boit suffisamment d’eau, particulièrement durant la saison estivale. En effet, une hydratation insuffisante induit une concentration des urines. Or, en devenant plus acides, les urines agressent la peau du nourrisson, ce qui favorise l’apparition de l’érythème fessier.

Pour la mère qui allaite son bout de chou, il est indispensable de bien surveiller son alimentation. Pour cela, éviter les aliments acides, le chocolat, les sucreries, l’alcool et tous les aliments allergènes. Ce conseil vaut également lors de la diversification alimentaire de bébé. Le mieux est de privilégier les légumes de saison, les jus frais et les céréales complètes afin de combattre l’acidité.

Pour ce qui est de l’hygiène, opter pour un savon doux et bio au pH neutre acheté en pharmacie, comme la pharmacie à Clermont, afin de ne pas irriter la peau. Lors du nettoyage, toujours veiller à essuyer d’avant en arrière, de manière à éviter la propagation des germes à la région génitale. Enfin, il est à éviter de trop frotter la peau. Le mieux est de tapoter délicatement pour prévenir l’irritation.

Le choix des couches est également essentiel pour prévenir l’érythème fessier du nourrisson. Les couches avec des produits parfumés sont souvent celles qui contiennent des allergisants. Dans cette mesure, il est recommandé d’éviter ces sortes de couches. Pour les parents qui utilisent des couches lavables, il faut faire attention à la lessive. Cette dernière doit être douce et adaptée à la peau de bébé.

Concernant le bain, il n’est plus à rappeler que bébé doit prendre son bain tous les jours, particulièrement en été, afin d’éviter les irritations de la peau causées par la chaleur et la sueur. Ajouter des sels alcalins dans l’eau du bain peut aider à réguler l’acidité de la peau du nourrisson. Enfin, il est fortement indiqué de bien sécher les fesses du tout petit avant de mettre sa couche pour prévenir les éventuelles irritations provoquées par l’humidité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *