Pages Navigation Menu

Les secrets d’une prothèse mammaire réussi!

Les secrets d’une prothèse mammaire réussi!

Durant des années, le choix des patientes aux Etats Unis quant au type de prothèses mammaires utilisées pour une augmentation mammaire était limité tandis que la FDA (Food and Drug administration) procédait aux vérifications nécessaires pour les implants mammaires déjà disponibles en Europe, en Asie et en Amérique du Sud.

Cela était frustrant aussi bien pour les patientes que pour les chirurgiens esthétiques.

Fort heureusement, depuis quelques années, la FDA a certifié que les nouveaux implants mammaires sont conformes aux normes de sécurité permettant ainsi aux chirurgiens plasticiens de profiter d’une plus grande marge de manœuvre quant aux résultats des augmentations mammaires de leurs patientes.

Aujourd’hui, les augmentations mammaires sont plus personnalisables et adaptables à la morphologie des patientes.

Prothèses mammaires : le temps du simple choix de la composition est révolu

Il fut un temps où les patientes n’avaient à choisir qu’entre deux options : une prothèse mammaire en silicone ou une prothèse mammaire composée de solution saline.

Plus tard, il s’agissait de choisir entre les types d’enveloppe : lisse ou rugueuse. Puis vint le temps du choix de la forme : ronde ou anatomique.

Aujourd’hui, une multitude de choix s’offre aux patientes car les nouvelles prothèses mammaires se présentent sous différents volumes impliquant le fait qu’une même enveloppe peut convenir pour différents volumes.

Cette différence subtile dans le volume des implants mammaires permet aux chirurgiens esthétiques de répondre plus facilement aux attentes des candidates à une augmentation mammaire.

Concrètement, les nouvelles prothèses mammaires permettent aux chirurgiens esthétiques de proposer aux patientes un plus grand choix quant au volume et à la taille du bonnet souhaités.

Il existe ainsi des implants mammaires offrant un look plus ou moins naturel, des implants mammaires plus adaptés aux jeunes femmes ou encore aux patientes plus âgées qui souffrent de ptôse mammaire.

C’est ainsi que désormais, les chirurgiens esthétiques, doivent se familiariser avec toutes les options offertes par les nouvelles prothèses mammaires en vue de proposer la meilleure alternative à leurs patientes.

poitrine

Prothèses Mammaires pour le traitement de l’asymétrie

L’un des avantages les plus remarquables à propos de la multiplication des choix de prothèses mammaires est le fait que dorénavant les chirurgiens plasticiens sont en mesure de traiter les asymétries mammaires de manière efficace et naturelle.

En effet, il est désormais possible pour les chirurgiens esthétiques d’ajuster le volume de remplissage dans l’enveloppe de prothèses mammaires de mêmes dimensions.

Il est à noter que l’asymétrie représente l’une des raisons pour lesquelles beaucoup de patientes ont recours à une augmentation mammaire.

Prothèses mammaires : tout était question de profil

Avant l’avènement des nouvelles prothèses mammaires, les patientes avaient le choix entre 3 profils : élevé, intermédiaire et bas. Chaque profil présentait des résultats à peine différents d’une patiente à l’autre et d’un implant à l’autre.

Aujourd’hui, les prothèses mammaires se présentent avec des remplissages ajustables pour un même profil.

Habituellement, les prothèses mammaires étaient remplies à 85% ce qui les rendait mous pour certaines alors que pour d’autres à la peau plus fine pouvaient en toucher les bords.

Ces mêmes implants mammaires peuvent être remplis avec 5 à 6% de volume en plus ce qui élimine les ondulations et permet aux patientes d’arborer des seins plus volumineux et plus pulpeux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *