Pages Navigation Menu

Maigrir en mangeant du fromage, c’est possible !

Maigrir en mangeant du fromage, c’est possible !

Il est possible de maigrir en mangeant du fromage ! Si si ! A condition de l’avaler au bon moment et à la juste dose, en respectant les besoins de l’organisme définis par la chrono-nutrition. Portail Beauté vous conseille pour mieux remplir votre assiette.

Neutraliser le gras des aliments

gras-aliment-graisse

Le saviez-vous ? Un gramme en moins équivaut à 9 calories d’économisées ! Sachant que l’organisme peine pendant 4 à 5 heures pour brûler les graisses, autant les piéger d’emblée ! Pour ce faire, plusieurs méthodes :

  • on fait une marinade pour les recettes de cuisine à base de poissons et de volailles : 30 minutes à 1 heure dans un jus de citron vert ou une sauce soja, ou du vinaigre de cidre, ou encore nappé de gingembre râpé, et on les dore sans gras ! ;
  • on mitonne zéro lipide en substituant 3 fois par semaine à la viande le duo légumineuses (pois chiches, lentilles, etc.) et céréales complètes (quinoa, boulgour, etc.)  ;
  • on repère les lipides cachés : il y a 10g de gras dans une tranche de brioche, 2 madeleines, un macaron, 6 carrés de chocolat au lait, etc. ;
  • on dégraisse la viande : on ôte le gras avant cuisson, on pique la viande et on remplace la graisse rendue par de l’eau ;
  • on fait hiberner plats et sauces : au réfrigérateur, les lipides se figent en surface. En les ôtant, on économise de 30 à 50 calories par portion, soit 2,4 kg par an !

Choisir son fromage

Qu’on se le dise, aucun fromage n’est banni ! Néanmoins, les pâtes molles et riches en eau réduisent de 25% la facture lipidique… Il est donc important de connaître les fromages les plus gras et les moins gras :

Les poids plumes imbattables : le saint-moret frais, le chèvre frais, la faisselle, la brousse de brebis, le babybel, la cancoillotte au lait écrémé, les fromages allégés, le pavé d’affinois, etc.

Les poids moyens : 2 pincées de gruyère râpé, le camembert à 40%, le saint-nectaire, le chaource, le saint-paulin, le munster, le brie jeune ou encore le coulommier, etc.

Les super-gras : le parmesan, le chèvre sec, la mozzarella, le comté, le beaufort, le reblochon, le crottin de Chavignol, le bleu de Bresse, le cheddar, etc.

On évitera donc de se lancer dans la préparation d’une tartiflette au bon Reblochon de Savoie et on lui préfèrera une verrine plus diététique à base d’avocat et de chèvre frais.

Choisir l’accompagnement de son fromage

recette-fromage-fruits

Il existe encore d’autres astuces pour continuer de manger du fromage tout en gardant la ligne ! On peut par exemple choisir de l’accompagner :

  • avec un bol de légumes denses en fibres (haricots verts, roquettes, endives) ou du pain noir ou aux céréales pour réduire l’assimilation des lipides ;
  • avec des légumes riches en potassium : pointes d’asperge, mâche, figue fraîche, champignons, raisin, tomate, lentilles pour préserver l’équilibre sodium/potassium dans les parois cellulaires et éviter la rétention d’eau ;
  • avec de la vitamine C : chou râpé (blanc ou rouge), pousses d’épinard, lamelles de poivron pour dilapider les calories.

Donner un coup de pouce

Enfin, pour continuer à garder la ligne tout en se faisant plaisir, de simples actions au quotidien suffisent. On peut par exemple se donner un coup de pouce :

  • avec du chitosan, un capteur de graisse extrait de la carapace de crustacés, dont la polarité chimico-électrique emprisonne 3 à 5g de gras et les élimine ;
  • avec du thé vert japonais, dont les catéchines préviennent l’accumulation des graisses sur l’abdomen en régulant la sécrétion d’insuline dès 1g par jour ;
  • avec le sport d’endurance : l’effort est moyen mais sur une durée de 40 minutes au minimum pour puiser l’énergie dans la masse grasse. Le bon rythme ? 4 fois par semaine, courez, nagez, faites du vélo, en vérifiant de pouvoir parler sans être essoufflé.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *